Ecrire et lutter contre la procrastination

Un semestre sans cours afin de pouvoir se consacrer pleinement à la rédaction de notre mémoire de Master 2. L’idéal. Pourtant, cela peut vite se transformer en un semestre passé à regarder la télé’ tranquillement assis dans le canapé sans écrire le moindre mot. Ou encore un semestre passé à lire tranquillement calé au fond du lit. Profiter de la liberté qui nous est offerte après un premier semestre dense et de nombreux dossiers à rendre. Résultat : on finit par se retrouver à écrire le mémoire à la dernière minute. 

Challenge 1 jour, 1 article, 1 page (minimum)

Voici ce que je fais actuellement pour me « forcer » à écrire et lire régulièrement, afin de faire progresser mon mémoire. Tous les jours, je réalise une to do list, une liste des choses que je dois faire dans la journée et que je coche au fur et à mesure qu’elles sont accomplies. Sur cette liste, deux choses qui ne varient jamais : lire un article pour le mémoire et en rédiger une page. Je me doute que cela ne marche pas pour tout le monde, mais ça fonctionne avec moi. Je ne supporte pas que cette liste ne soit pas entièrement cochée à la fin de la journée. En plus, elle me permet de m’organiser correctement et de me garder du temps pour moi. Cela fait depuis début février que j’ai commencé. Avant, impossible de me mettre à écrire, j’étais toujours distraite par autre chose. Désormais mon mémoire, qui était au point mort, avance et compte une petite vingtaine de pages.

Ecrire sur l’ordinateur vous distrait : découvrez Cold Turkey Writer

Enfin, bien que la technique précédente fonctionne très bien sur moi pour le moment, j’ai une autre solution en poche pour palier à un éventuel désir de procrastiner, et continuer à écrire encore et encore. L’application Cold Turbey Writer. Il suffit de lancer cette application, de lui indiquer le nombre de mots ou le nombre de minutes que l’on désire écrire et elle va bloquer l’ordinateur. Impossible de faire autre chose tant que les minutes ou les mots n’auront pas défilés. On est obligé d’écrire ! Pratique, non ?

Je vous souhaite à tous bon courage pour l’écriture du mémoire ! Avez-vous des astuces, des techniques, pour écrire régulièrement ?


Caroline A.

Étudiante en Master 2 de Didactique du Français langue étrangère et Langues du monde à l'Université de la Sorbonne Nouvelle Paris III.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *