Mon sujet de mémoire V.3

Mon sujet de mémoire V.3

(Comment) perfectionner les compétences écrites des étudiants britanniques de première année de licence de français lors de la transition entre enseignement secondaire et supérieur.

 

La transition entre éducation secondaire et supérieure présente souvent des difficultés pour les étudiants. Ce phénomène semble être constaté dans de nombreux pays. Le Royaume-Uni ne fait pas exception et cette transition est l’objet de nombreuses études aux niveaux national et local.

Ce mémoire s’intéresse à l’enseignement/apprentissage de la rédaction auprès d’un public d’étudiants anglophones de première année universitaire (filière langue française) ayant un niveau de français B1/B2. Le premier semestre de licence de FLE est souvent révélateur des lacunes existant chez de nombreux étudiants. Ayant enseigné au lycée et à l’université en Angleterre, j’ai remarqué qu’il y avait un grand écart entre le niveau de rédaction demandé aux élèves de terminale (year 13th) et aux étudiants de L1 (Year 1) . Cet écart important met en exergue les lacunes accumulées par certains étudiants avant d’entrer à l’université.  Certains qui commencent leur première année dans le supérieur en pensant avoir de bonnes bases grammaticales, syntaxiques et orthographiques se trouvent parfois déstabilisés.

Ces difficultés sont source d’insécurité et de démotivation chez les étudiants et dans les cas les plus extrêmes, d’abandons, ce qui nuit à l’expérience universitaire . Ainsi, je voudrais me concentrer sur l’étude de cette situation particulière en procédant en plusieurs étapes.

Dans un premier temps, je compte procéder de manière théorique en analysant les programmes et curricula scolaires et universitaires en langues étrangères.  Je me pencherai plus particulièrement sur les chapitres concernant la langue française et les compétences écrites des deux dernières années du secondaire britannique et des deux premières années de licence. Ceci afin de tenter de trouver s’il existe des zones de « vide didactique ». Par zones de « vide didactique », j’entends ce qui n’est pas inclus dans le curriculum de fin de secondaire et qui est censé être maîtrisé à l’entrée en L1.  Les barèmes de notation et les critères d’évaluation (contrôle continu et examens) de l’écrit seront également objets d’étude.   

Je me concentrerai ensuite sur l’analyse des  politiques éducatives linguistiques du pays et sur leur éventuel impacte sur les compétences écrites de étudiants. Puis dans un troisième temps, j’étudierai l’impact de l’insécurité linguistique sur les compétences écrites en L2 chez un public anglophone.

 

Ma deuxième partie adoptera une approche plus pratique que la première. Elle sera fondée sur l’analyse d’un corpus de production écrite. Il sera constitué de copies d’étudiants de première année de français à l’université de Bristol en 2017-2018 participant au cours « writing and translation » (rédaction et traduction) et d’élèves de terminale de Clifton College. Ces deux établissements se trouvent en Angleterre, dans la ville de Bristol et sont fréquentés par des apprenants aux résultats nettement supérieurs à la moyenne nationale. Je souhaite étudier leurs  brouillons, copies d’examen et/ou de DST en comparant leurs erreurs et leurs savoir-faire en rédaction,  tout en appliquant certains principes de génétique des textes et de la réécriture.

La dernière étape de cette partie consistera à interroger des étudiants et des enseignants des deux cycles au moyen  de questionnaires et d’entretiens individuels afin de recueillir leur témoignage et leur avis sur la situation dont ils sont eux-mêmes acteurs.

 

Bibliographie

Enseignement de la littérature et de la langue anglaise au Royaume-Uni

Bouttemont de, C., (2003) « Le système éducatif de l’Angleterre et du Pays de Galles », Revue internationale d’éducation de Sèvres.

URL : http://ries.revues.org/1768 ; DOI : 10.4000/ries.1768

Doley, P., (2016) « The Newbolt Report And The Implementation Of English Studies In The English », Research Journal of English Language and Literature (RJELAL), Vol.4No.3 July-Sept, p.699-703,

URL : https://www.rjelal.com/4.3.16.html

Fraisse, E., (2012), « L’enseignement de la littérature : un monde à explorer », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 61 | décembre 2012,

.URL : http://ries.revues.org/2664

Wilfert-Portal, B., (2006) « Aux origines françaises du nationalisme anglais. La genèse transnationale de l’histoire littéraire anglaise (1836-1921) »,  Dans: S. Aprile et F. Bensimon (dir.), La France et l’Angleterre au XIXe siècle : échanges, représentations, comparaisons, Paris, Créaphis

URL: https://www.academia.edu/4090533/Aux_origines_fran%C3%A7aises_du_nationalisme_anglais._La_gen%C3%A8se_transnationale_de_l_histoire_litt%C3%A9raire_anglaise_1836-1921_

 

Encyclopédies en ligne

NEWBOLT REPORT.Concise Oxford Companion to the English Language. . Encyclopedia.com. Consulté le 14 Oct. 2017 , URL: <http://www.encyclopedia.com>.

Insécurité linguistique

Cheng, Y. S. (2002). « Factors associated with foreign language writing anxiety ». Foreign language annals, No.6 ,Vol.35, 647-656.

URL: https://www.researchgate.net/publication/229695536_Factors_Associated_with_Foreign_Language_Writing_Anxiety

Martinez, C. T., Kock, N., & Cass, J. (2011). « Pain and Pleasure in Short Essay Writing: Factors Predicting University Students’ Writing Anxiety and Writing Self‐Efficacy ». Journal of Adolescent & Adult Literacy, No.5, Vol.54 , 351-360.

URL:https://www.researchgate.net/publication/261934943_Pain_and_Pleasure_in_Short_Essay_Writing_Factors_Predicting_University_Students’_Writing_Anxiety_and_Writing_Self-Efficacy

Rodríguez Y, Delgado V et Colón J. (2009).« Foreign language writing anxiety among preservice EFL Teachers ». Lenguas Modernas, (33), p. 21-31.

URL: http://www.lenguasmodernas.uchile.cl/index.php/LM/article/view/45315/47378

Sautot J.-P. (2001). « Apprentissage de l’orthographe et insécurité linguistique face à l’écrit ». Dans: Colletta J.M. et Tcherkassof A.(Ed.). Emotion, interaction et développement. Universités Stendhal et Mendès France de Grenoble,193-199.

URL: http://spiralconnect.univ-lyon1.fr/spiral-files/download?mode=inline&data=2861861

Yetis V,  (2017) « Sources of Writing Anxiety: A Study on French Language Teaching Students » International Education Studies; Vol. 10, No. 6;  Canadian Center of Science and Education

URL: https://doi.org/10.5539/ies.v10n6p72

Zerey, Ö. (2013) « Pre-service EFL Teachers’foreign Language Writing Anxiety: Some Associated Factors » Dil Dergisi Language Journal. No 160

URL: http://dergiler.ankara.edu.tr/dergiler/27/2026/21087.pdf

 

Anthropologie linguistique

Bensimon. F., (2001), « La culture populaire au Royaume-Uni, 1800-1914 », Revue d’histoire moderne et contemporaine 2001/5 No 48 Vol 4bis, p. 75-91.

URL: https://www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2001-5-page-75.htm

Cocaign. E., (2013), « Martyn LYONS, The Writing Culture of Ordinary People in Europe, c.1860-1920 », Revue d’histoire du XIXe siècle 47

URL : http://rh19.revues.org/4736

Lyons. M., (2001), « La culture littéraire des travailleurs autobiographies ouvrières dans l’Europe du XIXe siècle », Annales. Histoire, Sciences Sociales 2001/4 (56e année), p. 927-946.

URL: https://www.cairn.info/revue-annales-2001-4-page-927.htm

Rose, J., (1992),  « Rereading the English Common Reader: A Preface to a History of Audiences »,  Journal of the History of Ideas, Vol. 53, No. 1 (Jan. – Mar., 1992), pp. 47-70, University of Pennsylvania Press

URL: http://www.jstor.org/stable/2709910

Thiesse, A-M., (1991), « Des plaisirs indus. Pratiques populaires de l’écriture et de la lecture ». Politix, vol. 4, n°13, Premier trimestre 1991. Le populaire et le politique (1) – Les usages populaires du politique. pp. 57-67;

URL: http://www.persee.fr/doc/polix_0295-2319_1991_num_4_13_1438

Laure-Lise

Etudiante en M2 Didactique du français langue étrangère et langues du monde à Paris III

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.