Léonard de Vinci au cycle 3

Bernard Fournier – formateur arts visuels IUFM de Grenoble – ateliers de pratique arts plastiques – Valence – oct. 2006

Contrairement à la plupart de mes collègues , je n’ai pas effectué de TER lors de l’année passée. Issue d’un parcours universitaire en langues (LLCE Italien), j’ai effectué des travaux de recherches sur la traduction de romans italiens en français. Il était donc difficile de reprendre ces travaux pour réaliser un mémoire professionnel.

Pour mon sujet de mémoire, j’ai décidé de travailler sur le célèbre Léonard de Vinci et notamment la façon dont il pouvait être abordé en cycle 3. Bien sûr, nous ne pourrons pas échapper à la contextualisation de l’époque du savant et à sa biographie. En ce qui concerne la partie professionnelle, deux pistes peuvent être explorées: les oeuvres pittoresques de Léonard d’une part et ses machines d’autre part. Pour le moment, je n’ai pas encore arrêté mon choix. Ma tutrice, Madame Guégan me propose de travailler sur les machines notamment en traitant de la façon dont on peut concevoir celles-ci en partant de l’anatomie des animaux par exemple (les ailes de la chauve-souris pour réaliser les ailes volantes).Cette dernière partie a été repensée au cours de la séance de tutorat car à première vue, mon sujet semblait trop “historique” puisque je voulais m’attacher à la façon dont le sujet Léonard de Vinci était traité dans les manuels scolaires (histoire, français, arts visuels).

Lors de mes stages, je demanderai aux professeurs des écoles qui m’accueilleront comment ils traitent ce sujet. Cette enquête sera aussi adressée à d’autres enseignants de cycle 3 afin d’avoir une représentation plus large. Pour finaliser mon choix (entre peinture et machines), je pense poser des questions aux enfants. Questions qui me permettront de me rendre compte sur leurs connaissances du sujet.

Pour le moment, j’ai commencé à parcourir des ouvrages sur la vie de Léonard qui peuvent être intéressant, il me reste à bien analyser les chapitres retenus lors d’un premier survol. Pour la partie qui traitera de la Renaissance, je m’appuierai sur des ouvrages scientifiques et éventuellement des manuels scolaires. Enfin, en ce qui concerne le traitement de Léonard en cycle 3, je m’appuierai sur des ouvrages didactiques mettant en relief des séquences d’apprentissage mais aussi sur mes observations et éventuellement des séances que j’aurais mené en stage.

Quelques titres d’ouvrages consultés ou à consulter dans les prochains mois:

Fred Bérence, Léonard de Vinci, Somogy, Allemagne, 1965, 262 p.

Emile Hahn, Léonard de Vinci, Fernand Nathan, Paris, 1965, 157 p.

André Chastel, Léonard de Vinci: Traité de la peinture, éd. Berger – Levrault, Paris, 1987.

Mario Cianchi, Les machines de Léonard de Vinci, éd. Becocci, Florence

Cette bibliographie sera étoffée au fil des lectures et affinée en fonction de la piste qui sera étudiée et analysée.

 

Stéphanie Nicolas


Une réflexion sur « Léonard de Vinci au cycle 3 »

  1. Je trouve quant à moi (mais il ne s’agit que de mon point de vue, et nos tuteurs en savent plus que nous!), que traiter de Léonard de Vinci en interdisciplinarité entre histoire et arts (notamment à travers la période de la Renaissance, très riche à explorer à la fois en histoire et en arts -c’est l’époque de la “culture humaniste” qu’on nous demande d’enseigner aux élèves tout au long du primaire dans les nouveaux programmes-) serait très intéressant! Ce thème regroupe aussi les sciences: il y aurait un projet pédagogique interdisciplinaire très intéressant à mener sur ce sujet en cycle 3!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.