MES CARNETS

L’ouvrage de Bruno Latour, « Changer de société. Refaire de la sociologie », nous propose comment élaborer  des carnets de lectures, qui seront une base pour notre recherche, car ils nous guident dans notre travail du début jusqu’à la fin. Dans ces carnets on note tout ce qui est important et nécessaire pour la rédaction de notre mémoire.

Mon premier carnet est : «  carnet de lecture », où je noterai toutes mes lectures, le nom des auteurs, les titres des ouvrages et des articles, les points et les citations trouver dans les ouvrages. Au fil du temps ce carnet sera comme une base de données qui alimentera la rédaction de mon mémoire.

Mon deuxième carnet est : «  carnet de bibliographie », où je noterai toutes les références par ordre alphabétique, le nom de l’auteur, le titre de l’ouvrage, l’année de publication et de réédition si y a besoin, le nom de l’édition, le pays et la ville de publication. Concernant, les ouvrages et les articles lus sur le Net je noterai  aussi la date et l’heure de consultation ainsi que l’adresse complète de l’URL.

Mon troisième carnet est «  carnet du terrain », un carnet qui m’accompagnera dans mes recherches sur le terrain, où je noterai toutes mes observations sur le terrain et tous les commentaires et les critiques que j’entends durant mon enquête.

Bibliographie :
LATOUR, Bruno. Changer de société. Refaire de la sociologie, Paris : La Découverte, 2006, pp. 194-197.


2 réflexions sur « MES CARNETS »

  1. Tu as l’air très méthodique, si tes pensées sont suivies d’action, ton mémoire sera certainement très cohérent. Tu choisis 3 carnets seulement, tu vas à l’essentiel, c’est bien.

    1. Merci Mark, tout à fait, il me semble que la méthodologie est une nécessité pour dans notre travail à l’avenir. D’ailleurs quand on va droit au but, on dit peu mais on dit l’essentiel et notre lecteur nous comprend directement sans passer par les quatre chemins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.