Dissonance polyphonique

POLYPHONIE DISSONANTE

(Avertissement : toute ressemblance avec des personnages ou avec des situations existants ou ayant existé ne saurait être… fortuite !)

« Bon, alors ! dit la professeure, qui souhaite intervenir dans le deuxième groupe ?

– GWELLALOUEN ! » lâchent malicieusement les étudiantes du premier groupe.

« Euh ! dit la Gwellalouen en question, ben… En fait, on n’a pas vu grand-chose… Du coup, on n’a rien à dire…

– Quoi ? » s’exclame Inge, une étudiante de son groupe !« Les photocopies que vous nous avez données, on les a bien regardées, on a réfléchi, mais, euh… on n’a rien à en dire… si ce n’est que ça parle de nourriture. Euh ! Et d’aliments ! » reprend Gwellalouen.

« Mais si, on en a des choses à dire, qu’est-ce qu’elle raconte Gwel… euh… ? s’étonne Inge, inquiète, qui décide de prendre la parole : En fait, les rituels que l’on pourrait observer à partir de cette activité concerneraient des commandes de plats à la cantine ; les apprenants pourraient… Non ! L’enseignant pourrait leur rappeler les types de plats qu’on trouve en France, les noms de ces plats, et puis… Euh ! Euh… On pourrait aussi…

– C’est ce que j’avais dit, on n’a pas vu grand-chose… » coupe Gwellalouen, vexée.

« Ben si quand même, on en a dit des choses… » répond Inge.

« Oui, ben on n’était pas arrivés à un consensus quoi…

– Mais si !

– Mais non… »

Et Inge de se tourner désespérément vers son voisin, Pierre-Patrick, pour trouver un soutien. Ce dernier hoche la tête dans un geste rassurant, et dit :

« A travers cet exercice, il est possible aussi de travailler le culturel, avec la présentation de plats typiquement français, qu’on ne trouve pas forcément dans d’autres pays ; si vous allez en Chine ou en Inde par exemple, on ne mange pas les mêmes aliments, ni de la même façon du reste…

– Et l’ordre d’arrivée des plats aussi ; en France, on a les entrées ! », ajoute Inge, qui a repris courage.

« Mais on a ça dans tout un tas de pays ! » maugrée Gwellalouen dans son coin.

« Mais nooon..! » dit Inge dans un murmure tout à fait audible.

« Et puis ça permet de voir aussi les associations de plats, et les récipients, les couverts, etc. » renchérit Pierre-Patrick.

« Oui, effectivement ! intervient la professeure. Finalement, vous aviez un certain nombre de choses à dire… dit-elle en jetant un regard vers Gwellalouen. En fait, ce rituel se situe juste après le déjeuner ; lorsque les élèves retournent en classe, l’enseignant les interroge sur ce qu’ils ont mangé, ce qui permet de réviser, comme vous le disiez, les formules pour commander, de travailler le passé composé ou, comme vous l’avez fait remarquer, le lexique propre à cette thématique… C’est une activité de rebrassage importante avant de commencer le cours, surtout pour des élèves de cet âge, très jeunes, qui permet de remobiliser leur attention, parce que, souvent, ils oublient ce dont… »

Inge, elle, s’est retournée vers Pierre-Patrick et s’indigne :

« Pourquoi elle dit qu’on n’a rien trouvé, l’autre, là ?

– Ben parce qu’elle n’avait pas écouté. Elle était dans son coin, et notre discussion de groupe ne l’intéressait pas… Elle jouait avec son portable tout l’temps… Elle achetait des trucs en ligne, je crois…

– Et les autres ? Pourquoi elles l’ont désignée ?

– Pour s’amuser… Tu sais, c’est des gosses encore…

– Quand même, on est en M2. Et avec tout ça, nous, on passe pour des imbéciles…

– T’inquiète pas, la prof n’est pas bête…

– Tu crois pas plutôt qu’elle se croit au-dessus de nous tous ? »

« Inge ! Vous voulez nous faire partager ce que vous dites ? » lance l’enseignante.

« Euh… Non… Euh… Désolée… C’est que…

– Bon ! Alors, si vous n’avez rien à ajouter, dans ce cas, passons au groupe suivant… »

(…)


Jan-Mark Naaijer

Étudiant en M2 de Didactique du Français Langue Étrangère à la Sorbonne Nouvelle ; fortement intéressé par la façon dont la connaissance et la pratique des Arts et de la Littérature peuvent permettre à un apprenant de trouver sa voie/voix.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *