Compte rendu de journée d’étude du Réseau D’acquisition

Compte rendu de journée d’étude de L’acquisition de langue

Compte rendu du projet de l’Université de haute-alsace :

Projets en cours :
– ADEL : apprendre dans et par les langues

Ce projet prend place dans un contexte scolaire, notamment dans les écoles maternelles pour les enfants immigrants de 3 à 6 ans. D’un côté l’équipe travaille sur l’acquisition d’une langue étrangère et de l’autre sur l’enseignement. Cette équipe analyse le contexte et les interactions, particulièrement les gestes d’apprenant.

– IDEE : interculturalité dans le domaine des émotions et de l’Empathie

L’hypothèse de ce projet est que la langue et la culture influencent la perception des événements émotionnels déclencheurs et des émotions d’autrui. Comment la L1 influence-t-elle notre perception d’un stimulus émotionnel (la joie, la stresse, la colère, etc.) ?
Ce projet compare des cultures européennes différentes, en utilisant des enregistrements vidéo et la machine « d’eye-tracking » pour recueillir des réactions psycho-corporelles. La transcription des corpus est faite avec l’aide d’un logiciel de transcription : EXMARaLDA

La culture, ainsi que la structure d’une langue, peuvent changer l’expression de l’émotion. Cette expression peut être représentée par une manifestation corporelle externe, par exemple pleurer, ou une manifestation corporelle interne, par exemple par la tristesse. Pourtant il faut savoir que les sujets (par exemple les sujets tabous) ou la langue influencent des expressions différentes.

Compte rendu de l’Université Toulouse 2 :

Projet en cours : Axe apprentissage et acquisition de français langue seconde.

Public : apprenants bi ou multilingues, locuteurs sains et pathologiques.

Ce projet travaille sur des compétences différentes, telles que le lexique, la morphosyntaxe, la phonétique, la fluence et la multimodalité.

– Lexique : la question de recherche est : comment se développe la compétence lexicale en L2 ? comment les apprenants gèrent-ils les problèmes de manque de mot ? Quels sont leurs stratégies ?
Quelques résultats : Les élèves plus créatifs réussissent mieux en cas de manque de mot.

– Morphosyntaxe : question de recherche : comment la temporalité est-elle exprimée aux différents stades acquisitionnels ? (Klein 1994) Résultat : la maîtrise des marqueurs temporels et celle de l’organisation discursive globale : influence directe ou indirecte de la L1 et L2, interaction temps et espace

– Phonétique et phonologie : Cette équipe analyse l’influence de la L1 sur l’acquisition de l’accentuation et la prosodie d’une langue étrangère.

– Fluence : question de recherche : Quelles sont les stratégies des apprenants pour garder la fluence ?

– Multimodalité : Le rôle des gestes dans l’expression de la temporalité en L2 peuvent aider avec la prosodie

 

Lien de Journée d’Etude : https://real2journees.sciencesconf.org/


Une réflexion au sujet de « Compte rendu de journée d’étude du Réseau D’acquisition »

  1. Merci Jingjie pour ce compte-rendu, dont je retiens l’avancée des travaux concernant le rapport culture (et langue) sur les émotions ressenties par un individu. Il est fascinant de constater comment le culturel, et donc, notamment, les langues, influencent profondément les personnes. Ces recherches semblent sans fin, et prennent un tournant de plus en plus scientifique et crédible avec l’utilisation de l’eye-tracking et l’emploi de ce logiciel au doux nom d’EXMARAaLDA. Merci encore pour faire partager cela (et le colloque de Toulouse) à ceux qui n’ont pu se rendre à cette journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *