Analyse de pratiques et réflexivité : quels objets pour une recherche en didactique des langues ? Rendez-vous

Encore une fois la notion de réflexivité va être au rendez-vous.  La journée de demain sera consacrée au développement de cette notion par les chercheurs suivants : Lucile Cadet, Nathalie Blanc, Bernard Schneuwly, Francine Cicurel. Le débat portera principalement sur la prise de conscience par l’enseignant de son propre travail et d’une réflexion sur l’action menée au sein de la classe.  Cette action sera débattue dans le cadre d’un dispositif entre l’enseignant qui accepte la rétrospective par rapport à son travail et l’enquêteur qui réalise cette action. D’après (Cicurel, 2014), jusqu’à présent c’est l’activité d’enseignement qui a été le centre des interrogations en français langue étrangère.

Ce qui m’a intéressé particulièrement dans le programme de ce séminaire c’est les questions que se posent les conférenciers au préalable, et qui peuvent être d’une importance capitale pour nous en tant qu’enseignant de français langue étrangère. Tout d’abord, les conférenciers interrogent les interactions de classe. Comment ces dernières peuvent contribuer à développer les compétences réflexives des enseignants en formation ? La deuxième question pertinente qui sera traitée dans ce séminaire concerne les outils dont disposent la didactique des langues et dont elle dote les enseignants de FLE afin qu’ils puissent poser un regard critique sur les pratiques qu’ils mettent en œuvre dans leur classe. Enfin, la dernière question est en relation avec les données que l’on essaie d’exploiter pour développer le regard réflexif des enseignants en formation ? Cette question mène les chercheurs invités à ce séminaire à se poser une autre question. Celle-là est en rapport avec les savoirs que l’on essaie de transmettre.  Est-ce que ce sont les résultats des recherches menées dans ce domaine qui sont transmises ?

La réflexion autour de ces questions nous permettra à nous étudiants en FLE et futurs enseignants de cette discipline de savoir le sens nous allons donner à notre formation et à notre travail. Certains outils nous seront fournis demain lors de ce séminaire.


Une réflexion sur « Analyse de pratiques et réflexivité : quels objets pour une recherche en didactique des langues ? Rendez-vous »

  1. Bonjour Tassadit !

    En lisant ton billet, je me suis retrouvée dans des questions que je me suis posées dans les classes dans lesquelles j’ai enseignées. Cependant, je n’arrive pas à comprendre ton avant-dernière question, lorsque tu as écrit : ” Enfin, la dernière question est en relation avec les données que l’on essaie d’exploiter pour développer le regard réflexif des enseignants en formation ?”. Interroges-tu la nature des données, la manière dont elles sont récoltées ou la subjectivité de l’enseignant ? (Ou tous ces éléments ?)

    Merci d’avance !

Répondre à Priscillia Mollard-Cadix Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.