Projets de TER dirigés par Magali Jeannin (octobre 2012)

LECOEUR Marion

Le coin-lecture en maternelle avant l’apprentissage de la lecture

http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1977-08-0489-001

Descriptif:
Mon souhait était d’étudier la place de la bibliothèque à l’école. Mais sujet bien vaste…Il était alors important de resserrer mon champ de recherche. J’hésitais quant au type de lieux de lecture : dans la classe (le coin-lecture), dans l’école (la BCD) ou hors de l’école (partenariat avec la bibliothèque municipale) ? Finalement, après la consultation de revues et d’ouvrages, mon choix s’est porté sur le coin lecture, l’un des lieux essentiels d’une classe. Quant au niveau, je m’oriente davantage sur la maternelle, voire plus particulièrement la grande section (année avant le CP, donc avant l’apprentissage de la lecture).

Voici les questions qui m’intéressent particulièrement : Comment familiariser l’enfant à l’univers du livre avant l’apprentissage de la lecture ? Comment un enfant peut-il prendre goût à la lecture avant même d’avoir toutes les compétences de lecteur ?

L’un des processus d’acquisition de la lecture est l’acquisition culturelle (selon Gérard Chauveau dans Comment l’enfant devient lecteur). En ce sens, dans quelles mesures le coin-lecture en maternelle permet-il à l’enfant de s’approprier l’univers du livre ?

Mots clés: coin-lecture, familiarisation, appropriation, acquisition culturelle, apprentissage de la lecture

____

Camille LANDAIS

Le lien entre le texte et l’image dans la littérature de jeunesse. Etude d’une œuvre de Claude Ponti, Okilélé

Descriptif : J’aimerais travailler sur l’articulation du texte et de l’image dans la littérature de jeunesse. Je souhaite baser mon étude sur l’album de Claude Ponti, Okilélé. Cet album étant conseillé à des enfants de cycle 2, j’aimerais recueillir le ressenti d’élèves  quant à l’histoire présentée ainsi que leurs façons de lier le texte et l’image afin de créer un sens à ce qui peut apparaitre comme en étant dépourvu pour eux. Je pense donc m’interroger sur la vision que peut avoir un enfant vis à vis de ce livre puis comparer cette vision « innocente » à une analyse approfondie.

Les questions qui me semblent  intéressantes sont principalement centrées sur la lecture et la relation qu’entretiennent les enfants avec elle : Quel rôle l’image peut-elle jouer dans l’envie de lire ? Le plaisir de lire est-il annihilé aussitôt que l’image disparait du livre ?

Il me reste encore à trouver la meilleure manière pour lier ces questionnements (fondamentaux quant à l’attitude future des élèves face à la littérature) à l’album de Claude Ponti.


3 réflexions sur « Projets de TER dirigés par Magali Jeannin (octobre 2012) »

  1. Marion,
    je travaille sur le livre en maternelle pour mon mémoire et j’ai consacré une partie un coin lecture. En revanche je m’intéresse à la petite section. La présence de ce coin n’est pas anodin et tu verra certainement que toutes les maternelles en sont équipées. Il est important puisqu’il a plusieurs fonctions. On pourrait tout d’abord dire qu’il permet à l’enfant d’écouter une histoire racontée au delà d’entendre des paroles au quotidien. Il y a toute une dimension d’écoute qui est très importante puisque cela n’est pas naturelle qu’une seule personne incarne plusieurs personnages en même temps. De plus, on peut dire que la lecture permet le partage, la communication. Il y a donc une dimension sociale importante qui permet à l’enfant d’entrer en lien avec le personnel enseignant ainsi qu’avec les autres enfants. Il me semble qu’il y a aussi une dimension culturelle puisqu’au delà de raconter une simple histoire, les enfant vont pouvoir se constituer une culture commune et partager leurs émotions, leurs sentiments d’angoisse ou encore de joie. Au delà de tout cela, l’enfant apprend à aimer les livres, les manipuler, jouer avec, les posséder, ce qui est important avant d’apprendre à lire.
    J’espère que ce petit commentaire t’aidera dans tes recherches.

  2. Camille, je travaille également sur Claude Ponti pour mon mémoire.

    Sur cet auteur, je peux te conseiller deux ouvrages :
    – Lire Claude Ponti encore et encore, de Yvanne Chenouf (tu peux le faire venir de l’IUFM de St Lô)
    – Claude Ponti de Sophie Van der Linden (il est à l’IUFM de Caen)
    Ces deux ouvrages offrent des éléments de recherche très nombreux sur l’album que tu as choisi et tu pourras peut-être y trouver des pistes pour répondre à ton sujet.

    Ayant souhaité travailler dans un premier sur Okilélé (projet que j’ai abandonné par la suite), j’avais également trouvé certains articles consacrés à cet album dont je te donne la référence ici :
    -« Oh, qu’il est laid, le vilain petit canard pontien ! » Dupin Anne, Argos n°31, février 2003
    – « Okilélé, une emprise sur le destin. » Dupin Anne, Argos n°32, septembre 2003

    J’espère que ces références pourront t’être utiles pour tes recherches.

  3. il faut aller voir le site internet d’ACCES(actions culturelles contre les exclusions et les ségrégations) qui travaille sur cette question depuis plus de 25 ans. Ils ont démontré l’intérêt de la lecture pour le développement des tous petits et ils prône le partenariat entre bibliothèques et lieux d’acceuil de la petite enfance.
    Lire surtout les articles de René Diatkine qui sont toujours d’actualité
    Ils organisent des séminaires de recherche un jeudi matin tous les 2 mois (tel pour s’inscrire)
    Agnès Dreano (IUFM de Paris)

Répondre à Céline Roussel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.