Archives par mot-clé : forum

Une entrée copieuse pour rassasier ma curiosité (I)

FORUM AFS Vivre, apprendre et innover ensemble

Le 4 mars, sous la pluie, je me suis rendue au Musée de l’histoire de l’immigration (Palais de la Porte Dorée, Paris 12e) pour participer au Forum de l’AFS-France. Inscription en ligne au préalable et des échanges de mails, présageaient une bonne organisation. Je n’avais jamais entendu parler de l’AFS, mais le programme et les sujets de discussion m’invitaient à la découvrir.

De chaque moment de cette journée (assimilable à un repas copieux), j’ai retenu des mots et des phrases clés qui me mènent à la réflexion comme étudiante, comme enseignante, comme citoyenne.

ENTRÉE

  • Mots d’accueil du Président de l’AFS-France, de la vice-présidente et de la directrice du musée
  • Conférence – débat « La diversité est une chance ! »

De l’intervention du Président, j’ai retenu la question « D’où tu viens et où tu veux aller? ». Dans nos cours de FLE, cette question apparaît au début de chaque semestre car pour plusieurs enseignants elle fait partie des ‘incontournables’ des leçons zéro. Mais nous, nous la posons-nous souvent ?

Pour commencer le débat, le Comité organisateur a invité des professeurs, le responsable de l’Association Force des mixités, le directeur adjoint de l’agence Erasmus+ France et le comédien Azize Kabouche (animateur de la séance plenière).

Moi, assise dans mon siège, je restais sceptique sur le concept ‘débat interactif’ parce que les organisateurs avaient l’intention de faire parler tout le monde. Mais s’exprimer ne veut pas toujours dire articuler des mots, et ça, je le savais.  Et pour effacer les vestiges de mes doutes, quand notre opinion était sollicitée, on nous demandait de brandir un des trois cartons reçus (jaune, bleu, rouge). Par exemple, pour la question  Quel mot qualifie le mieux, selon vous, la relation idéale entre migrants et société d’accueil ?, le carton jaune correspondait à la réponse l’assimilation ; le bleu, à l’intégration et le rouge, à l’inclusion. À vous de brandir le votre pour rendre visible votre avis.

Le vivre ensemble, la diversité culturelle, l’égalité des chances et le besoin de réfléchir d’abord sur sa propre identité pour s’ouvrir aux autres ont motivé la participation du public et le témoignage du fondateur de Force Des Mixités. L’initiative de cette association, la Dictée des cités, a été applaudie pour avoir réuni un public divers autour d’un exercice qui n’a pas toujours la cote.

Ces premiers échanges finis, une phrase de Bertolt Brecht retentissait dans l’auditorium : « Aussi longtemps que l’on dira « toi ou moi » et non « toi et moi », aussi longtemps qu’il s’agira non de progresser, mais de devancer les autres, aussi longtemps il y aura la guerre». Et les personnes réunies dans ce forum semblaient l’avoir compris.

Avant de passer au plat principal et après cette entrée copieuse, je vous propose une question lancée par l’animateur de la conférence-débat : Est-ce, selon vous, le rôle de l’école de préparer des ateliers et d’éduquer à l’altérité ? Oui, absolument (jaune) ; Non (rouge) ; Oui, mais… (bleu). La parole est à vous.