Après l’atelier

Hier après-midi, je suis allée au MK2 Beaubourg pour une séance du film documentaire de Bernhard Braunstein : Atelier de Conversation. (C’était une séance ordinaire sans débat, ni questions/réponses.)

Je pense que ce film est un film important. Il l’est pour son propos, ou plutôt pour le propos que les participants portent en eux et expriment librement. J’ai beaucoup ri et presque pleuré. Je me suis sentie concernée par une bonne partie des points soulevés au cours des diverses discussions : Paris peut être une ville un peu hostile, vivre loin de ses proches est douloureux, etc. C’est indéniable et nous le savons très bien, ce qu’il se passe au sein d’un atelier de conversation, rassemblant des individus des quatre coins du monde, est émouvant.

Mais cela suffit-il pour porter un film documentaire ?

Continuer la lecture de Après l’atelier

Pauline Rigaldie

Étudiante en M2 spécialité 1 « Didactique du français langue étrangère et langues du monde » à l'Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle

More Posts