Dialogue entre une étudiante et sa directrice de recherche

Je voudrais bien préciser que ce dialogue est purement imaginaire et qu’il n’a jamais eu lieu en réalité.

Problématiser. Construire un terrain de recherche Continuer la lecture de Dialogue entre une étudiante et sa directrice de recherche

Ovodenko Mikhail

Etudiant en M2 "Didactique des langues" à l'Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle. Thèmes de recherche : didactique de la grammaire, approche sémantique de la grammaire, contextualisation du discours grammatical, linguistique générale, anthropologie linguistique.

More Posts

Autour du mot-clé de notre recherche : contextualisation

Afin de mieux cerner la problématique de contextualisation, il nous semble important de revisiter une conception relative aux enseignements de la grammaire en FLE. Nous appréhendons la langue comme un savoir à transmettre. De cette façon, “il est nécessaire de décrire cet objet-langue et de gérer la transposition de cette description de manière à faire passer les apprenants de compétences déclaratives à des compétences procédurales” (Beacco, Kalmbach, Lopez, 2014 : 4). La contextualisation de la description du français dans les grammaires étrangères se présente sous formes particulières données à la description du français pour des apprenants non francophones. Nous émettons ainsi une hypothèse de travail qu’il y a certaines formes d’adaptation spécifiques. Ces “altérations” (terme de J. Peytard, 1984 : 20) ont pour but d’adapter les descriptions savantes “au contexte éducatif des utilisateurs concernés, à leur culture métalinguistique et grammaticale” (Beacco, Kalmbach, Lopez, 2014 : 10).   Continuer la lecture de Autour du mot-clé de notre recherche : contextualisation

Ovodenko Mikhail

Etudiant en M2 "Didactique des langues" à l'Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle. Thèmes de recherche : didactique de la grammaire, approche sémantique de la grammaire, contextualisation du discours grammatical, linguistique générale, anthropologie linguistique.

More Posts

Compte rendu de journée d’étude du Réseau D’acquisition

Compte rendu de journée d’étude de L’acquisition de langue

Compte rendu du projet de l’Université de haute-alsace :

Projets en cours :
– ADEL : apprendre dans et par les langues

Ce projet prend place dans un contexte scolaire, notamment dans les écoles maternelles pour les enfants immigrants de 3 à 6 ans. D’un côté l’équipe travaille sur l’acquisition d’une langue étrangère et de l’autre sur l’enseignement. Cette équipe analyse le contexte et les interactions, particulièrement les gestes d’apprenant.

– IDEE : interculturalité dans le domaine des émotions et de l’Empathie

L’hypothèse de ce projet est que la langue et la culture influencent la perception des événements émotionnels déclencheurs et des émotions d’autrui. Comment la L1 influence-t-elle notre perception d’un stimulus émotionnel (la joie, la stresse, la colère, etc.) ?
Ce projet compare des cultures européennes différentes, en utilisant des enregistrements vidéo et la machine « d’eye-tracking » pour recueillir des réactions psycho-corporelles. La transcription des corpus est faite avec l’aide d’un logiciel de transcription : EXMARaLDA

La culture, ainsi que la structure d’une langue, peuvent changer l’expression de l’émotion. Cette expression peut être représentée par une manifestation corporelle externe, par exemple pleurer, ou une manifestation corporelle interne, par exemple par la tristesse. Pourtant il faut savoir que les sujets (par exemple les sujets tabous) ou la langue influencent des expressions différentes.

Compte rendu de l’Université Toulouse 2 :

Projet en cours : Axe apprentissage et acquisition de français langue seconde.

Public : apprenants bi ou multilingues, locuteurs sains et pathologiques.

Ce projet travaille sur des compétences différentes, telles que le lexique, la morphosyntaxe, la phonétique, la fluence et la multimodalité.

– Lexique : la question de recherche est : comment se développe la compétence lexicale en L2 ? comment les apprenants gèrent-ils les problèmes de manque de mot ? Quels sont leurs stratégies ?
Quelques résultats : Les élèves plus créatifs réussissent mieux en cas de manque de mot.

– Morphosyntaxe : question de recherche : comment la temporalité est-elle exprimée aux différents stades acquisitionnels ? (Klein 1994) Résultat : la maîtrise des marqueurs temporels et celle de l’organisation discursive globale : influence directe ou indirecte de la L1 et L2, interaction temps et espace

– Phonétique et phonologie : Cette équipe analyse l’influence de la L1 sur l’acquisition de l’accentuation et la prosodie d’une langue étrangère.

– Fluence : question de recherche : Quelles sont les stratégies des apprenants pour garder la fluence ?

– Multimodalité : Le rôle des gestes dans l’expression de la temporalité en L2 peuvent aider avec la prosodie

 

Lien de Journée d’Etude : https://real2journees.sciencesconf.org/

Formulaire de mon mémoire M2 Version 1 le 1er novembre

 NOM, Prénom :

TIAN Jingjie

Spécialité du Master :

Didactique du français langue étrangère et des langues du monde

 Terrain de stage :

Option recherche, pas de stage

Contexte général et particulier de l’étude :

Je travaille sur l’acquisition du français L3 chez les apprenants chinois connaissant déjà l’anglais L2. Mon mémoire apportera donc une dimension comparative.

Titre (provisoire) du mémoire :

L’acquisition du français L3 pour les apprenants chinois connaissant l’anglais comme L2

Questions de recherche :

Ce mémoire a pour objectif de montrer les rôles des L1 (chinois) et L2 (anglais) dans la production écrite du français comme L3 en milieux guidés en Chine.

Dans un premier temps, nous allons observer l’influence translinguistique. Nous analyserons d’abord la théorie du statut de la L2 et LE (Williams et Hammarbeg). Ensuite, nous étudierons la psychotypologie de l’apprenant. Dans cette partie, nous travaillerons par la perspective d’apprenant et d’université. Certaines universités ayant une spécialité de français décident d’annuler les cours d’anglais pendant la première année de l’apprentissage du français tandis que certaines les gardent. Nous comparerons les productions écrites des apprenants de ces deux types d’universités (Corpus de l’Université des minorités du sud-ouest et l’Université du Zhejiang).

Dans un deuxième temps, nous travaillerons sur les questions suivantes : Comment le niveau d’anglais L2 peut-il influencer la production écrite du français L3 pour les apprenants chinois ? Quels sont les facteurs importants ? Dans cette partie, nous analyserons d’abord des erreurs et des fautes dans la production écrite de plusieurs groupes d’apprenants chinois ayant des compétences différentes en anglais. Ensuite, nous travaillerons sur quelques points grammaticaux précis : la temporalité, l’espace ou les pronoms.

Corpus :

Je fonderai mon travail sur la production écrite des étudiants chinois. J’effectuerai des entretiens et avec les enseignants chinois du français. Je consulterai également les textes analytiques des enseignants du FLE. 

Références bibliographiques en cours :

Klein, W. L’acquisition de langue étrangère, Armand Colin, Paris, 1989

Wu X., Second language acquisition : methods and practice, Shanghai foreign language education press, Shangais, 2006

Trévisiol P. Influence translinguistique et alternance codique en français L3, 2006 https://aile.revues.org/1625

Véronique, D. et al.  L’acquisition de la grammaire du français, langue Étrangère, Didier, Paris, 2009

Calendrier prévu :

  • Avant le 1er février, le projet, la problématique, la méthodologie et la bibliographie
  • Avant le 1er mars, le 1er chapitre
  • Avant le 1er avril, le 2e chapitre
  • Avant le 1er mai, le 3e chapitre
  • Avant le 1er juin, dépôt de mémoire
  • Entre le 20 et 29 juin, soutenance