Carnets de recherche : entre lectures, analyses et inspirations

Ma recherche explore, sous l’angle de la linguistique générale et de la didactique du FLE, la question d’appropriation de certaines structures grammaticales du point de vue théorique et les possibilités de didactisation de ces acquis théoriques. En m’inspirant des idées du sociologue B. Latour (Latour, 2006 : 194-197), je voudrais organiser mon travail de recherche et de rédaction de mémoire autour de différents “carnets”. Le choix de la thématique de ces carnets est déterminé par les trois facteurs ci-dessous :

  1. l’objet de recherche,
  2. le cadre méthodique et méthodologique de recherche,
  3. le terrain et le contexte de recherche.

De cette façon, j’ai l’intention de tenir cinq carnets qui puissent m’aider à bien mener la rédaction de mon mémoire.

Le premier carnet s’intitulerait “Corpus d’exemples” où je vais noter les exemples de structures grammaticales étudiées qui constitueront l’objet de ma recherche. Il sera divisé en deux parties :

  1. Structures à acquérir (par exemple, l’emploi du “ne” explétif ou l’emploi du “l” euphonique).
  2. Exemples tirés des rédactions des apprenants russophones de niveau avancé.

Dans mon deuxième carnet “Bibliographie”, je noterai les textes des auteurs incontournables pour ma recherche. Ce document me servira de fil conducteur dans la littérature immense sur mon sujet. Pour organiser ce travail de manière plus efficace, je vais constituer deux listes : bibliographie centrale (textes fondateurs) et bibliographie périphérique (ouvrages et articles moins importants).

Le troisième carnet “Fiches de lecture” serait le résultat de mes lectures des auteurs notés dans le carnet ‘Bibliographie”. L’ensemble de ces deux documents déterminera le choix du cadre méthodique et méthodologique de mes recherches. Je pense que l’étude approfondie des acquis théoriques de la linguistique générale et ensuite la transposition didactique de ces concepts dans le domaine de FLE pourrait enrichir et rendre le processus d’acquisition de certaines structures grammaticales plus efficace.

Mon quatrième carnet s’appellerait “Analyse de manuels” et serait consacré au terrain de recherche. C’est dans ce cahier-là que je vais noter mes propositions didactiques afin d’améliorer l’élaboration du matériel pédagogique.

Le cinquième carnet que j’aimerais appeler “Inspirations” pourrait sembler au premier regard facultatif voire inutil. Ce document aurait pour but de rassembler des idées, des concepts et des citations que je trouve dans d’autres domaines que la linguistique et la didactique. Je parle surtout de la philosophie et des études interdisciplinaires dans le domaine des sciences humaines qui puissent élargir mes horizons et par conséquent enrichir mes démarches méthodologiques. Ce carnet devrait stimuler intellectuellement mon travail de recherche.

 

Bibliographie

LATOUR Bruno, Changer de société. Refaire de la sociologie, Paris, La Découverte, 2006, p. 194-197.


Ovodenko Mikhail

Etudiant en M2 « Didactique des langues » à l’Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle. Thèmes de recherche : didactique de la grammaire, approche sémantique de la grammaire, contextualisation du discours grammatical, linguistique générale, anthropologie linguistique.

More Posts

Une réflexion sur « Carnets de recherche : entre lectures, analyses et inspirations »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *