Réflexions pédagogiques relatives à la littérature française

Mon sujet de mémoire est « Construction de la motivation d’apprentissage du FLE à travers des ouvrages littéraires français en contexte universitaire chinois », après la consultation des théories et l’analyse des données, je réfléchis toujours les méthodes concrètes qui peuvent être pratiquées dans les cours de FLE, un article qui est écrit par Pénélope Calliabetsou (1992), s’intitulant « Définition des besoins langagiers des adolescents » m’a donné des inspirations.

Tout d’abord, d’après Calliabetsou (1992), pour créer des besoins langagiers, surtout des besoins de communication, il faut que le choix de la thématique et des situations de communication fassent partie du vécu des apprenants. C’est-à-dire qu’il faut choisir des sujets qui sont déjà connus ou déjà appris dans les expériences précédentes des apprenants, pour qu’ils puissent comparer, assurer ou renouveler leurs acquis par rapport aux nouvelles connaissances. Les situations et les thèmes familiers pour les apprenants sont favorables d’une part l’intégration des activités didactiques proposées, et « les faits étrangers prennent une signification pour eux » (Calliabetsou, 1992 : 40), et l’apprenants se sentent « directement engagé dans son apprentissage » (Calliabetsou, 1992 : 40). D’autre part, cette tactique donne un sens authentique et utile aux activités didactiques, afin que les apprenants puissent découvrir ou créer leurs besoins langagiers en langue étrangère « en fonction des besoins de communication en langue maternelle » (Calliabetsou, 1992: 40). Donc, nous préférons des écrivains ou des ouvrages que les apprenants ont déjà entendu dire, ou des écrivains français qui ont des rapports plus ou moins avec la Chine.

Par exemple, un des œuvres de Raymond Queneau (1965), Les fleurs bleues cite une référence chinoise très connu, il a dit dans la préface : « Tchouang-tseu rêve qu’il est un papillon, mais n’est-ce point le papillon qui rêve qu’il est Tchouang-tseu ? De même dans ce roman, est-ce le duc d’Auge qui rêve qu’il est Cidrolin ou Cidrolin qui rêve qu’il est le duc d’Auge ? » (1965 :7). Il peut donc susciter une motivation de lecture chez les apprenants chinois.

Par ailleurs, après la compréhension du contenu, il nous faut tout d’abord encourager une réflexion individuelle par les apprenants eux-mêmes, comme Calliabetsou a dit, « un enseignement/apprentissage centré sur la reproduction ou sur la production de modèles linguistiques qui n’ont aucun rapport avec l’expression créatrice et personnalisée » (Calliabetsou, 1992 : 45), mais dans ce stade-là, l’enseignant doit laisser réfléchir l’ouvrage littéraire par les apprenants eux-mêmes sans leur imposer des pistes de réflexion ou des points de vue préalables. D’après SAVIGNON S. (1990), « la langue comme expression de soi » (1990: 39), à travers cet emploi personnalisé de la langue étrangère, l’ouvrage littéraire qui est rédigée par les autres n’est plus éloigné et indifférent, mais devient authentique et praticable, ces réflexions sont venues des histoires conçues par les autres mais désormais, elles deviennent une partie indissociable dans ses pensées. En outre, une échange au sein de la classe est aussi nécessaire, puisque à travers cette activité, les apprenants peuvent enrichir les interprétations, étendre les connaissances, approfondir les réflexions, en adoptant une plaisir de lecture.

 

Bibliographie :

CALLIABETSOU-C., P., « définition des besoins langagiers des adolescents », Apprentissage, enseignement des langues étrangères : motivations, besoins, contenus, Nantes, CRINI (Centre de recherche sur les identités nationales et l’interculturalité), 1992, p.39-53.

SAVIGNON S., « Les recherches en didactique des langues étrangères et l’approche communicative », Études de Linguistique Appliquée, Paris, Didier, N 77, Janvier-Mars, 1990, p. 29-46.

Queneau, R., Les Fleurs Bleues, Paris, Gallimard, 1965.


Liu Yang

Etudiante chinoise en master 2 à l'Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, Spécialité 1 :Didactique du français langue étrangère et langues du monde; option A: recherche. Master 1 FLE : Analyse et programmation de la communication didactique à l'Université de Nantes.

More Posts

Follow Me:
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *