À la recherche d’un directeur de mémoire

J’arrive à l’université de  La Sorbonne en début d’après-midi à la recherche de mon directeur de mémoire. Arrivée au secrétariat, je demande à la secrétaire si le professeur Dupont est arrivé. Elle n’en savait rien. Je décide donc de déambuler dans les couloirs de l’université. Il n’est que 13h54 en général la pause déjeuner finit à 14h pétante ce qu’il pourrait expliquer son absence. Et là, il est 14h12 aucun signe de professeur. Quand esodain, quelqu’un m’interpelle au loin.

P: Nada, est-ce qu’il paraît que tu me cherches?

N: Bonjour monsieur, effectivement, je vous cherchais mais vous voilà maintenant.

P: Alors dis-moi tout à où en est de ce mémoire? pourvu qu’on le boucle avant la fin de l’année! « rire sarcastique »

N: Justement, elle en est à son balbutiement. Je viens vous voir aujourd’hui pour faire un petit point sur ma recherche bibliographique .

P: Très bien, Nada, installons nous et dis-moi tout.

N: Alors, voici les 44 articles publiés de 1980 à 2016 en rapport avec les réfugiés. Alors, il y en a un qui est en grecque, 13 en arabe, 24 en anglais et 16 en français.

P: Très bien, as-tu eu le temps de les lire et de les analyser?

N: Pas tout à fait. En réalité, je les ai lus sommairement mais avant de les analyser plus rigoureusement je voulais avoir votdP avis sur leurs pertinences.

P: D’accord, alors tu m’enverras les liens par mail, je vais aussi les lire sommairement d’ici la fin de semaine. En revanche, toi tu commences à les analyser rigoureusement dès aujourd’hui pour pouvoir évaluer la pertinence d’un article. Il faut avant tout l’analyser et pour l’analyser il faut lire rigoureusement.

N: Tout à fait. Merci à vous et à très bientôt.

P: Bon courage Nada! au revoir!

 

 


Nada Fathy Abdelaziz

Étudiante en Master 2 Didactique du français langue étrangère et langues du monde à l’université Sorbonne Nouvelle- Paris 3

More Posts

Une réflexion sur « À la recherche d’un directeur de mémoire »

  1. Bonjour Nada,
    ton titre m’a fait peur ! Je pensais que tu n’avais plus de directeur de recherche !
    44 articles à lire, dans quatre langues différentes, voilà un sacré challenge !

Laisser un commentaire

VotdP adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoirer sont indiqués avec *