Le chercheur entre cronopes et fameux

historia-de-cronopios-y-de-famas-4Ces derniers temps, j’ai eu l’occasion de jeter un coup d’œil sur quelques livres chez moi, et de revivre des anciennes lectures, quelques-unes plus ou moins oubliées que les autres. C’est ainsi que je suis tombé sur Cronopes et fameux (en espagnol Historias de cronopios y de famas), un ouvrage de l’écrivain argentin Julio Cortázar. En effet, je l’ai lu il y a quelques ans, et il m’a vraiment marqué par sa manière de faire réfléchir, dans un univers surréaliste, au classicisme et la lutte pour le pouvoir dans la société.

J’ai donc repensé aux deux grands « créatures » ou « forces » qui sont présentées par Cortázar dans ce livre : d’un côté les cronopes, des êtres sensibles, idéalistes, désordonnés, peu conventionnels et passionnés ; et d’autre côté les fameux  des êtres assez rigides, formels, organisés, et ayant du succès.

Cette opposition m’a fait penser aux caractéristiques du chercheur, et je me suis dit qu’au préalable, on penserait à s’identifier avec l’un ou l’autre, mais dans cette situation, je trouve qu’il est nécessaire de nuancer, c’est-à-dire, de s’identifier un peu avec les deux. A mon avis la recherche requiert de l’organisation, de la formalité, mais aussi de la passion et de la nouveauté, et c’est ça justement ce que je veux attendre lors de mon mémoire.

imagesJe remarque donc que depuis quelques années, le contexte universitaire m’a emmené à faire des travaux de recherche, et que je me suis toujours identifié comme quelqu’un qui « se met dans la place du chercheur ». Aujourd’hui Je commence à assumer que je suis un chercheur, que j’ai des objectifs précis, et que ce type de réflexions m’aident à m’acheminer dans cette voie.

Image trouvée dans http://revistatarantula.com/historias-de-cronopios-y-de-famas-de-julio-cortazar/


Cristian Vivas Leuro

Etudiant en Master 2 FLE Didactique des Langues, spécialité 1, option A. Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle.

More Posts

5 réflexions au sujet de « Le chercheur entre cronopes et fameux »

  1. Merci Cristian pour ce super conseil lecture. Je trouve ton analogie très bien trouvée, gardons-nous de la dichotomie instinctive de nous définir comme Cronopes ou comme Fameux, le chercheur est équilibre. Le chercheur est-il des Espérances ? Je ne connais pas bien l’oeuvre, peut-être pourrais-tu me dire ce que tu penses de cette troisième catégorie.

    Quoi qu’il en soit, tu m’as donné envie de le lire ! Si je ne me trompe pas, c’est le même auteur dont l’oeuvre a inspiré le film Blow-Up. Merci encore !

    1. Merci Beya ! Il est tout à fait pertinent de soulever cette troisième catégorie. En effet, je n’ai pas pris compte des espérances parce que, malgré leur place au milieu entre les cronopes et le fameux, ils ne représentent pas à mon avis un point d’équilibre. Au contraire, je trouve que quelques-uns agissent en fonction de la pensée des cronopes et d’autres en fonction de celle des fameux, mais tous d’une manière assez passive (de plus l’intelligence n’est pas quelque chose qui les caractérise). Donc, je propose de laisser le chercheur dans une catégorie propre à nous !
      De toutes façons je t’encourage à te rapprocher de cet ouvrage, tu trouveras surement d’autres éléments. Puis merci aussi pour mentionner le film Blow-up, je le chercherai. Bon courage !

  2. Bonjour Cristian, je reviens à ce que vous venez de dire que la recherche requiert de l’organisation, de la formalité, mais aussi de la passion et de la nouveauté ; malgré les difficultés que vous allez affronter pendant la rédaction de votre mémoire , vous allez quand même arriver au moment en vous disant cela n’a pas été facile mais j’ai réussi, c’est ce jour là où vous allez sentir le goût de votre réussite.
    Je vous souhaite un bon courage pour le reste.

    1. Merci Sumaia, ce que vous dîtes complète parfaitement ce je j’ai mis en réflexion. Du coup je pense que nous sommes tous placés dans ce stade où tout est des questions, des doutes, enfin d’hésitations… mais c’est ça justement ce qui est à la base d’une bonne recherche, donc allons-y !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *