Ouzoulias est mort ? Mon oeil !

L’orthographe… Au-delà de la discipline scolaire autant redoutée que mythifiée qui permettra d’obtenir une bonne note en dictée, c’est aussi la condition d’une entrée réussie en littératie qui peut présager de la réussite scolaire – en contexte scolaire d’omniprésence et de prédominance de l’écrit – dans la mesure où l’accès au texte (par la voie directe) est conditionnée par la (re)connaissance de l’orthographe lexicale et grammaticale.

Pour les enfants allophones nouvellement arrivés non lecteur dans leur langue d’origine et qui devront apprendre à lire dans une langue qu’ils ne maîtrisent pas encore (le français), cette compétence est essentielle et il importe qu’elle soit maîtrisée dans un temps très court : la durée du suivi en UPE2A1 est d’un an voire deux ans pour les cas particuliers et/ou exceptionnels.

Le psychopédagogue André Ouzoulias (1951-2014) défend l’idée selon laquelle c’est en produisant de l’écrit (en encodant) que le sujet apprend à lire (décoder et donner du sens). Il indique une voie qui conduirait à la maîtrise de l’orthographe du français : la production quotidienne d’écrits, par la modification de textes matrices à structure forte2.

ouzoulias_andre

http://www.editions-retz.com/actualites/andre-ouzoulias.html

51gqblmmonl

Les résultats d’une recherche-action(-formation)3 conduite pendant trois ans dans plusieurs écoles des Mureaux (78) soutiendront l’examen des propositions formulées par Ouzoulias.

La portée de ses recherches sera interrogée :

Quelle est la représentation, quelles sont les traces de cette conception de l’enseignement-apprentissage de la lecture-écriture – dans la lignée de la méthode naturelle de lecture-écriture de Freinet – dans les nouveaux programmes4 ? Quelles représentations les enseignants ont-ils d’André Ouzoulias et de sa démarche ? Dans le cas où ils n’en auraient pas connaissance, quelles pratiques d’enseignement-apprentissage de la lecture-écriture mettent-ils en place ?

Etudier les façons dont il a échangé avec ses collaborateurs (éditeurs, chercheurs, pairs, praticiens du terrain) nous permettra d’éclairer son travail de recherche, situé entre pratiques et théories, théories qui se nourrissent du terrain autant qu’elles le nourrissent. Cela nous permettra aussi de vérifier la force de la recherche-action par l’appropriation d’une démarche par (tous) les acteurs du terrain.

Enfin, et après avoir passé en revue les modalités de prise en compte des plurilinguismes en classe par les enseignants, on détaillera la possibilité d’intégrer à la démarche d’Ouzoulias la prise en compte du plurilinguisme – obstinément présent dans quelque classe que ce soit – d’enfants-élèves qui devront nécessairement entrer en littératie pour poursuivre une scolarité heureuse afin de faire de leur plurilinguisme un levier dans leur conquête de l’orthographe du français.

Si leur école est multilingue, c’est que les enfants sont plurilingues,        Si elle est multiculturelle, c’est qu’ils sont pluriculturels,                         La multitude est au macro ce que la pluralité est au micro,                        Et si Je fut un Autre, Il est désormais Pluriel.

Mots-clefs : Ouzoulias, littératie, orthographe, méthode naturelle en lecture-écriture, plurilinguisme, représentations, recherche-action

1Unité Pédagogique pour les Elèves Allophones Arrivants

2Ouzoulias (André), Lecture Écriture Quatre chantiers prioritaires pour la réussite, Paris, Retz, 2014

3Intitulée « Vers un enseignement renouvelé de l’orthographe lexicale et syntaxique à l’école élémentaire (du CP au CE2) », elle constitue l’un des deux volets d’une recherche dirigée par Danièle Manesse (GRAC, laboratoire DILTEC-Paris 3)

4Les nouveaux programmes parus dans le B.O. n° 11 du 26 novembre 2015 entrent en vigueur à la rentrée 2016

Bibliographie

Auger (Nathalie), Castellotti (Véronique), Davin-Chnane (Fatima), Le Ferrec (Laurence), Spaëth (Valérie), Weber (Corinne), Chiss (Jean-Louis) (dir.), Immigration, École et didactique du français, Paris, Didier, 2008

Brissiaud (Rémi), « L’erreur orthographique, l’apprentissage implicite et la question des méthodes de lecture-­écriture », revue Les Cahiers Pédagogiques, 2006

Freinet (Célestin), Pour l’école du peuple, Paris, Maspero, 1969

Ouzoulias (André), Lecture Écriture Quatre chantiers prioritaires pour la réussite, Paris, Retz, 2014

Ouzoulias (André), « La production de textes courts pour prévenir les difficultés dans l’apprentissage de la lecture et / ou y remédier », in Toupiol (Gérard), Pastor (Louis) (dir.), Comprendre et aider les enfants en difficulté scolaire, Paris, FNAME-Retz, 2004

Bulletin officiel spécial n°11 du 26 novembre 2015

Annexe 1 Programme d’enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2) arrêté du 9-11-2015 – J.O. Du 24-11-2015

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=94753

Programmes pour les cycles 2, 3, 4

http://cache.media.education.gouv.fr/file/MEN_SPE_11/67/3/2015_programmes_cycles234_4_12_ok_508673.pdf

La recherche-action conduite aux Mureaux, consulté sur le site :

http://centre-alain-savary.ens-lyon.fr/CAS/education-prioritaire/ressources/theme-1-perspectives-pedagogiques-et-educatives/lire-ecrire-parler-pour-apprendre-dans-toutes-les-disciplines/apprendre-a-lire-et-ecrire-en-education-prioritaire


Magali Dermont

M2 Didactique des Langues spécialité 1 option A

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *