35e FESTIVAL INTERNATIONAL JEAN ROUCH

Pour tous les amoureux des films documentaires, mais aussi pour nous, rédacteurs de mémoire de recherche (ou les deux), à ne pas rater le cinéma ethnographique à Paris du 4 novembre au 6 décembre 2016 !

Le festival est en honneur de Jean Rouch, cinéaste ethnologue français, connu pour sa pratique du « cinéma direct ». Son œuvre très riche et plusieurs fois récompensée consiste en documentaires ethnographiques (Maîtres fous ; Sigui synthèse), sociologiques (Chronique d’un été), mais aussi de fiction (Moi, un Noir ; Cocorico Monsieur Poulet). [1]

a-walnut-tree2-1024x576Cette année, le festival sera le lieu de rencontres, d’échanges, de débats, de 64 projections dont 26 films en compétition de tous les continents ! Le jury international va déscerner 8 prix de différentes catégories.

On peut y trouver toute une panoplie des thèmes socio-culturels et des sujets éternels de polémique tels que la migration, les préjugés, les stéréotypes, les différences etc.

Accès libre et gratuit.

Le programme du festival :

http://comitedufilmethnographique.com/wp-content/uploads/2016/10/FIJR2016_programme.pdf

Toutes les informations sur le festival :

http://comitedufilmethnographique.com/event/festival-international-jean-rouch-2016/

Lieux :

  • Musée du quai Branly

37 quai Branly, 75007 Paris

  • INALCO

65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris

  • EHESS

105 Bd Raspail, 75006 Paris

  • Musée de l’Homme

17 Place de Trocadéro, 75016 Paris

 

[1] http://comitedufilmethnographique.com/jean-rouch/

Source d’image: http://comitedufilmethnographique.com/film/a-walnut-tree/


Marija Apostolović

Étudiante en M2 DFLE, spécialité 1, option A Université Sorbonne Nouvelle Paris 3

More Posts

7 réflexions au sujet de « 35e FESTIVAL INTERNATIONAL JEAN ROUCH »

  1. Un grand merci, Marija! j’aime beaucoup le cinéma direct depuis que j’ai vu le film de Abbas Kiarostami » où est la maison de mon ami » il y a plusieurs années.( Mais ce réalisateur était mort il y a 3 mois.) j’adore ce style. personnellement, je pense la différence entre le cinéma et le cinéma direct , c’est que le deuxième est touche facilement nos coeurs, le documentaire nous montre la vérité devant nous. j’ai plein de curiosités sur ça! Merci encore une fois! quelle chance !

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi Bing! Le film documentaire, c’est la vie de différents points de vue, de différents coins de monde, de différents acteurs… Mais en même temps, ça fait partie de notre vie quotidienne! Toujours plein d’émotions…Les images qui se gravent dans nos têtes…
      Profite bien de ce festival, le programme est vraiment riche!
      Bon week-end!

  2. Merci, grand merci, Marina, car ce programme est très précisément un très beau prolongement à notre séance de réflexion sur l’enquête et tout le travail concernant l’énonciation : il faudra observer comment font les documentaristes… et donc comment chacun.e de nous fera avec son mémoire-enquête surtout jusqu’à sa présentation-écriture… Bref, oui! il faut y aller à plusieurs et je vous donne la parole dans le séminaire pour en rendre compte mais aussi pour écrire un billet… Bravo !

    1. Merci à vous d’avoir lu l’annonce de ce festival et d’activer les liens auxquels je n’ai pas pensé!
      C’est une bonne occasion de regarder un film documentaire en tant que rédacteur de mémoire et en même temps de réfléchir sur les procédés des documentaristes parce que moi, je n’ai jamais abordé ce genre de film de ce point de vue…

    1. Donc, on peut y aller ensemble? Le programme est vraiment bien et intéressant!Il faut en profiter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *