« La langue la plus utile est l’anglais ». La Russie d’aujourdhui

 

Aujourd’hui, personne ne se pose la question pourquoi les gens doivent parler les langues étrangères. D’après le ministère de l’Éducation et des Sciences de Russie depuis 2011 l’apprentissage d’une langue étrangère est devenue obligatoire dès la seconde année de primaire (dès l’âge de 7-8 ans). Le nombre d’heures consacrées à l’étude de cette langue est décidé librement par l’équipe enseignante.

Certaines écoles ont aussi désormais la possibilité de proposer une seconde langue étrangère à partir de la cinquième année d’école primaire. Dans ce cas-là, en deuxième année, les élèves commencent à apprendre l’anglais et en cinquième année, ils apprennent le français ou l’allemand au choix. L’allemand est la deuxième langue populaire européenne, la langue des banques et de la technologie. Le français attire les étudiants par sa mélodie et sa belle prononciation. Il y a des écoles (généralement renforcées des langues étrangères) qui proposent l’enseignement de l’espagnol, de l’italien, du finnois et du suédois.

L’espagnol est la langue qu’on parle non seulement en Espagne, mais aussi dans plusieurs pays de l’Amérique Latine. La langue est très populaire dans les domaines de commerce international, du tourisme et de la médecine ;

L’italien est considéré comme une langue pas très difficile à apprendre, mais très populaire dans la mode, le design et l’art ;

Le choix du finnois est dicté par la position géographique de la Finlande et de la Russie. La grammaire du finnois est qualifiée de compliquée, mais cette langue est apprise assez facilement par les russophones comme il y a beaucoup de constructions pareilles ;

Le suédois a beaucoup de constructions analogiques avec l’anglais ce qui facilite l’apprentissage du suédois comme deuxième langue étrangère.

Il y a des écoles qui proposent l’enseignement du polonais, du turc, de l’hébreu. En outre, les langues des pays asiatiques – le chinois et le japonais deviennent de plus en plus populaires.

Fin novembre, le Centre russe d’étude de l’opinion publique (Российский центр изучения общественного мнения) a réalisé un sondage sur les langues étrangères. 1600  Russes vivant dans 130 différentes localités de Russie ont été interrogés « sur les langues qu’il fallait étudier à l’école, sur l’utilité probable dans la vie future de leurs enfants, et sur les avantages qu’il y a à connaître plusieurs langues ». Le sondage a montré que 92% des personnes interrogées estimaient que « la langue qui offre le plus de perspectives est l’anglais ».

« La langue la plus utile », d’après les Russes intérrogés, « est l’anglais (92%), et seulement très loin derrière l’allemand (17%), le chinois (15%) et le français (10%). L’espagnol a été placé par les Russes au même niveau que le japonais : 2% des personnes interrogées ont dit vouloir étudier ces langues. L’italien, l’arabe et le finlandais n’ont obtenu chacun que 1% dans ce sondage ». L’avis des personnes interrogées est confirmé par les employeurs. Cela peut être prouvé par le portail Superjob ou l’anglais est exigé dans 96% des offres d’emploi où une langue étrangère est requise. L’allemand est demandé dans 59% d’entre elles, le français et l’italien dans 14% et 11% respectivement, le chinois et l’espagnol dans moins de 5%.

Les résultats du sondage montrent la situation actuelle autour des langues étrangères en Russie et soulignent  deux tendances principales : une augmentation du rôle de l’anglais au détriment de l’allemand et du français et la popularité croissante du chinois.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *