Parade à la crise dans le domaine des humanités

La communication de M. Emmanuel Fraisse (professeur des universités à la Sorbonne Nouvelle – Paris 3, DFLE) “Aspects français de la crise mondiale des humanités” dans le cadre du colloque du 4 décembre “Les études françaises dans la mondialisation et le devenir des humanités”

Dans cette communication, il s’agit de s’intéresser aux aspects français de la crise mondiale des humanités. Maintenant, nous assistons à l’extension sans précédent de la scolarisation, 63 % des élèves dans le monde poursuivent des études jusqu’à 16 ans. Nous observons aussi des changements radicaux dans les curricula : un primat accordé aux compétences réelles sur les connaissances théoriques et abstraites. Tout cela pour rendre les systèmes éducatifs plus efficaces, plus adaptés aux besoins économiques de notre société.   

  • La France, avec un certain retard par rapport à d’autres pays occidentaux, est aujourd’hui conduite à réviser la place de la littérature dans l’ensemble de son dispositif de formation.
  • Les réponses que la France donne à la crise de l’enseignement de la littérature dépendent des degrés d’enseignement :
  1. Dans l’enseignement scolaire obligatoire (jusqu’à 16 ans), c’est la notion de compétence qui se met en avant ;
  2. Les objets et les méthodes de l’enseignement secondaire long (16 – 18 ans) viennent d’être rénovés ;
  3. Les universités restent toujours plus conservatrices à cause de la peur du nouveau et du sentiment de la crise.

Conclusion  

Afin de répondre aux défis contemporains, la France doit pouvoir définir le visage des futures études culturelles : développer de nouveaux objets, de nouveaux exercices, de nouvelles méthodes et une véritable approche interdisciplinaire.

Il importe qu’on soit capable de proposer une approche d’enseignement plus ouverte, que les études littéraires soient inscrites dans le champ plus large des “études culturelles”.


Ovodenko Mikhail

Etudiant en M2 « Didactique des langues » à l’Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle. Thèmes de recherche : didactique de la grammaire, approche sémantique de la grammaire, contextualisation du discours grammatical, linguistique générale, anthropologie linguistique.

More Posts

3 réflexions sur « Parade à la crise dans le domaine des humanités »

  1. N’étant pas présente, je suis ravie de trouver un résumé de l’intervention de Monsieur Fraisse qui ouvrait le colloque, il me semble. Cela apparaît alors comme un état de lieu de l’enseignement de la littérature aujourd’hui et un début de discussion pour désenclaver la discipline. Je comprends mieux également les exposés que nous devions faire pour le séminaire du mercredi, un état des lieux dans d’autres pays. La question de la transdisciplinarité est centrale effectivement et, à l’étranger en particulier, l’approche par la culture (des rencontres dans les médiathèques, des salons littéraires, des ateliers de lecture) pourrait changer la donne.

  2. Un grand merci Mikhail pour ce résumé rapide et clair d’une communication importante de mon collègue Emmanuel Fraisse. Serait-il possible de trouver un meilleur titre plus explicite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *